Post thumbnail

L’addiction aux jeux vidéos

L’addiction aux jeux vidéos

Actuellement en partance pour une autre contrée, je serai loin du saint pc master race pendant une quinzaine de jours. Adieu mes amis gamers avec lesquels je passais une grande partie de mon temps libre afin de m’évader de ce monde aux graphismes trop poussés pour un gameplay et un scénario aussi morne et monotone. Mais alors que je me considère comme un joueur invétéré non repantant, que va t il m’arriver durant ces 2 semaines? Vais je devoir rentrer par effraction chez des gens disposant d’une quelconque plateforme afin d’assouvir mes pulsions ou pire encore, ouvrir un compte sur un social game??? (l’horreur)

Donc après de longs adieux au saint pc master race, je pars le coeur plus léger que d’habitude car je ne mettrai pas beaucoup de temps à télécharger toutes ces mises à jour comme ça a pu l’être auparavant, le saint pc ayant été rejoint par la sainte fibre. Une angoisse en moins dira t on! Mais était ce une réelle angoisse, comme celle que pourrait ressentir Paris Hilton devant l’absence de réseau en Papouasie ou l’appréhension que ressent de l’heroïnoman (pas le super heros) durant un voyage de plusieurs mois en mer?

Je me retrouve entouré de personnes que je ne connais pas, de générations et de culture différente et je me rappelle que… C’est parce que le monde tel qu’il est m’indiffère quand il n’est pas complètement agressif pour mes sens que je passe mon temps devant mon écran! Un peu comme « le bruit et l’odeur  » incommodait Jacques Chirac, je ressens un manque d’intérêt pour mes contemporains. Mais je digresse…

Selon différentes études, les jeux amenant le plus vers l’addiction sont les MMORPG ou « meuporg ». Donc on va essayer de décortiquer ce qu’est un MMORPG. Déjà MMO c’est « Massively Multiplayer Online », du coup plein de monde ensemble sur internet. Des personnes qui ne se connaissent pas seront donc connectées ensemble afin de passer du temps dans un univers qui leur plaît. C’est comme ci les gens du monde entier pratiquant l’équitation se retrouvaient dans le même manège, que tous mes potes se retrouvaient dans le même bar! Ensuite vient la partie RP soit « Role Playing ». Vous incarnez le personnage que vous voulez être! C’est à dire que choisissez d’être qui vous voulez. Pas de contraintes sociales, culturelles, l’avatar que vous êtes reflète une partie de votre personnalité brute, un diamant de conscience. Derrière ce manager rude se cache une elfette sans défense et vous êtes peut être un valeureux chef de guerre orc qui s’ignore! En résumé, c’est toujours plaisant de choisir qui l’on est. Quant au « G », c’est celui qui nous réunit.

 

Alors effectivement l’addiction aux jeux vidéos existe, mais ça n’est pas cette drogue virtuelle qu’il faudrait changer mais peut être rendre le monde réel plus attractif. Evoluer en la personne que vous choisissez d’être. Malgré tout si vous jouez beaucoup (plus de 30h selon les experts), que vous perdez l’envie d’évoluer dans le monde réel, que vous n’avez d’interactions sociales qu’au travers de programmes, consultez un médecin. Certes pour vous la réalité c’est nul au jour le jour, mais parfois l’aventure et les rencontres la rendent plus belle.

 
Jean-Baptiste

Add comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.